« Nevertari » | The Absolute Never